Le Jura : un canton ouvert et social ? C’est à vous de décider…

Le 18 octobre, un nouveau Gouvernement et un nouveau Parlement jurassiens auront été élus par le peuple jurassien. Vos choix et vos attentes en matière de protection des plus faibles, tant au niveau de l’emploi que des conditions sociales ou de l’accueil des migrants, feront du Jura un canton ouvert… ou non ! Il convient de rappeler certaines vérités. Qui a proposé et défendu avec ardeur une caisse maladie unique, gage de primes raisonnables pour des familles qui, dans le système actuel, n’arrivent plus à supporter cette charge ? Qui a proposé à la population jurassienne, qui l’a accepté, un salaire minimum, permettant à chacun de vivre décemment sans avoir recours à l’aide sociale ? Qui encore trouve équitable et entreprend des démarches afin que les entreprises participent, elles aussi, au financement des crèches – dont le nombre a doublé en cinq ans sous la houlette du socialiste Michel Thentz - pour leur permettre d’embaucher des parents d’enfants qui sont pris en charge dans ces structures indispensables ? Qui défend des activités culturelles à la portée de tous, grâce à un soutien financier cantonal et communal ? Et n’oublions surtout pas celles et ceux qui sont sans emploi et que l’on doit soutenir par des mesures de formation, voire des aides aux entreprises pour les réinsérer dans la vie active. Toutes ces propositions, toutes ces mesures sont des propositions qui émanent de ministres et de parlementaires socialistes… eh oui !
Alors, il est encore temps de décider dans quel Jura vous souhaitez vivre en soutenant les listes socialistes au Gouvernement et au Parlement. Elles sont votre meilleur joker…

Parti socialiste jurassien
Fédération des Franches-Montagnes
Jean Bourquard